Les belles criques de la côte sauvage de l'ile d'Yeu

L’ile d’Yeu fait partie des iles de l’Atlantique proche des côtes françaises. Située à une vingtaine de kilomètres au large de Saint Jean de Monts et de Saint Gilles Croix de Vie (au nord des Sables d’Olonne), l’ile offre des paysages totalement différents par rapport au continent. On y trouve de vastes plages de sable sur la côte orientale équivalentes aux plages vendéennes mais aussi de petites criques paradisiaques sur la Côte Sauvage.

Pour rompre avec la monotonie des grandes étendues de sable, il faut se rendre au sud de l’ile d’Yeu  entre les pointes du but et la pointe des Corbeaux. Le littoral devient escarper et laisse place à quelques magnifiques petites criques sauvages dans des paysages de rêve. Par contre, prudence, car les différentes plages de l’Ile d’Yeu ne disposent pas de surveillance. La baignade est donc à vos risques et périls.

La crique de Belle Maison

Crique de Ker Daniau ou de Belle Maison - Ile d'Yeu

Au sud-ouest du Port Joinville (principal port de l’ile d’Yeu), la crique de Belle Maison est sans aucun doute la plus belle plage de l’Ile d’Yeu. En contrebas d’une côte déchiquetée, une belle étendue de sable avec une eau claire permet de se transporter dans les destinations lointaines. Ce n’est pas la crique la plus facile d’accès mais le dépaysement est total. Par contre, elle est réputée dangereuse pour la baignade

La crique de Sabias : une belle crique abritée

Crique de Sabias

A proximité de la crique précédente, on trouve la crique de Sabias qui est plus abritée et plus familiale. Offrant une vue sur le Vieux Château, elle dispose d’une belle étendue de sable mais la côte sauvage y parait moins impressionnante.

La plage des Soux

Crique des Sioux

A l’extrême sud de l’ile, la crique des Soux offre l’un des plus beaux paysages de l’ile d’Yeu. La crique est petite mais on y trouve toute la beauté de la côte sauvage. Avec ses rochers plantés dans l’eau, on a l’impression d’être dans une ile lointaine. Par contre, en été, la fréquentation est importante. La baignade est également indiquée comme dangereuse.

Crique des Vieilles : une eau peu profonde

Crique des Vieilles

Au sud de l’ile, à proximité de la pointe des Corbeaux, la crique des Vieilles est l’une des plus grandes criques de la côte sauvage. C’est également la crique la plus animée grâce à des activités nautiques (école de surf, location de kayaks et de pirogues). Sa faible profondeur convient à des familles avec des enfants.

Crique des Fontaines : pour les plus sportifs

Crique des Fontaines

A proximité du port de la Meule, les criques des Fontaines sont réservées au plus sportif. Les accès ne sont pas toujours faciles et les différentes plages peuvent être recouvertes à marée haute. Mais ces criques sont paisibles et l’on peut s’y ressourcer même en haute saison.

Ceux qui aiment les grandes étendues de sable pourront se rabattre au sud-est de l’ile sur la Grande Conche ou la plage des Ovaires. Les paysages sont différents avec quelques petites dunes, des marais et des pinèdes.

La Vendée offre une seconde ile intéressante (ou presqu’ile depuis la construction du pont la reliant à La Barre de Monts depuis 1971), celle de Noirmoutier où l’on trouve quelques belles criques originales.

Egalement à lire