Les stations au bord de la mer autour de La Baule

Des plages de Bretagne au littoral de la Loire Atlantique, voila où se trouve la Côte Sauvage, véritable merveille naturelle composée de pointes, de falaises, de criques secrètes et de grottes légendaires.

Carte du littoral de la Côte Sauvage autour de La Baule ainsi que des stations balnéaires

Carte de la Côte Sauvage en Loire-Atlantique ainsi que les stations balnéaires voisine de La Baule

On y trouve notamment la station balnéaire du Pouliguen dont le port est le centre névralgique. Située non loin des marais salants, la station balnéaire dont le nom signifie « petit trou blanc » en référence au commerce de sel qui fut largement pratiqué ici dès le XVIIIème siècle, est un havre de paix et l’on y apprécie les jolies villas construites sur la pointe de Penchateau. La promenade est un passage obligé, elle permet de rejoindre le pont depuis la jetée et est plantée de grands peupliers. Le bois, créé initialement pour retenir les dunes, fait aujourd’hui partie du centre-ville et l’on s’y balade avec plaisir. Parmi les monuments à ne pas rater, la chapelle Sainte-Anne-de-Penchateau, classée depuis le XVème et qui possède un très beau calvaire.

Plage principale du Pouliguen (44)

La plage principale du Pouliguen (Nau)

Mais ce que les visiteurs viennent chercher, ce sont les panoramas sur la baie, tous plus beaux les uns que les autres. La pointe de Penchateau est l’un des meilleurs points de vue, on y admire la plage de La Baule, les belles demeures et la vieille ville avant de se détendre en pratiquant la pêche à pied. La Côte sauvage cache aussi de nombreuses grottes et criques et ce jusqu’à Batz-sur-Mer. Il est possible d’en profiter en empruntant la piste cyclable et le sentier des douaniers, bien aménagés, et d’où le soir le spectacle du soleil se couchant sur les rochers noirs est inoubliable. Les plages, de l’Anse de Toullain, de la Lande et du Nau sont aussi très sympathiques.

Plage de Pornichet (44)

Une des 3 grandes plages de Pornichet

Plus au sud, à une vingtaine de kilomètres de là, la jolie ville de Pornichet est connue pour être l’une des plus célèbres stations de la Côte d’Amour. C’est grâce à la mode des bains de mer que la commune a pu se développer, devenant une station fréquentée par les articles du monde entier des 1900. Le charme du passé se retrouve au travers des somptueuses villas et l’authenticité qui se dégage du coin en fait une destination très agréable. Plusieurs régates sont organisées, attirant les amateurs de sports nautiques et son label « stations kids » en fait l’une des communes les plus familiales de la Loire-Atlantique, charmées par les plages de Bonne-Source, de Sainte-Marguerite et des Libraires.

La plus grande plage d'Europe: la Baule

Grande plage de La Baule: la plus grande d'Europe

Tout comme à Pornichet, La Baule est connue pour ses demeures au style architectural « anti-conventionnel ». Les deux villes profitent d’ailleurs de leurs atouts en proposant aux touristes des visites guidées des maisons qui longent la mer. Rien qu’à La Baule, il y en a plus de soixante ! Autre atout de la ville qui se trouve entre Le Pouliguen et Pornichet, sur la presqu’île guérandaise, ses 9 kilomètres de plage de sable fin (ce qui en fait la plus grande d’Europe) et les pins qui retiennent les dunes. Les écoles de voile côtoient le casino et les clubs pour enfants. Le romantisme qui se dégage de la ville attire de nombreux visiteurs mais c’est aussi la culture que l’on retrouve partout qui plait ici. La Chapelle Sainte-Anne accueille par exemple de nombreux concerts et expositions tout au long de l’année.

Les amoureux de nature iront avec plaisir découvrir la forêt d’Escoublac, l’occasion de découvrir la deuxième plus grande dune d’Europe après celle du Pila avant de revenir vers la baie, fière d’être l’une des plus propres de France.

Guérande se trouve tout près, l’occasion d’en découvrir encore plus sur la Côte Sauvage en remontant ensuite jusqu’au Croisic.

Egalement à lire