Saint-Tropez : entre plages et luxe

Direction la région Provence-Alpes-Côte-D’azur et plus précisément le Var, à la découverte d’une des villes française les plus connues au monde, Saint-Tropez.

St Tropez : le charme de l’ancien, le luxe et les plages

Maisons colorées et criques à St Tropez

Son quartier typique de la Ponche est un dédale de ruelles bordées par de petites maisons aux tons roses et orangés, qui fut longtemps le repère des écrivains au XIXème siècle. On y trouve également la plage de la Ponche entre les maisons colorées. Le clocher de l’église reprend ces couleurs. La ville bondée l’été conserve ici un peu de tranquillité. De là, vous pouvez rejoindre les petites criques turquoise qui feront les bonheurs des plongeurs et des touristes au niveau du sentier du littoral du côté du Granier.

Crique à St Tropez

Une crique seulement connue par les locaux à St Tropez sur le sentier du littoral

L’un des emblèmes de la ville est son port, avec ses yachts et ses animations, notamment la course des Voiles de Saint-Tropez. C’est ici qu’il faut venir pour observer le ballet des plus gros bateaux de la Côte d’Azur en espérant voir son idole. Le port est bordé par de nombreuses boutiques, restaurants et cafés. Ce n’est pas ici que l’on va faire une bonne affaire mais l’ambiance est telle que l’on est prêt à payer le prix !

Port de St Tropez

Port de St Tropez

De nombreux glaciers et le musée d’Art Moderne de l’Annonciade constituent d’autres points d’arrêt intéressants en journée avant de laisser la place aux bars et aux discothèques dont le célèbre Papagayo et le Nikki Beach avec sa piscine, son restaurant et son bar, et même ses propres boutiques de luxe.

Une vue sublime depuis la citadelle

Vue sur la baie de Saint Tropez

Devenue célèbre dans les années 50 grâce à Brigitte Bardot, la ville possède aussi un joli marché Place des Lices sur lequel il est agréable de découvrir les spécialités du coin sans oublié de passer devant le terrain de boule et devant l'ancienne gendarmerie où l'on peut même revivre les gendarmes de St Tropez. La citadelle est située sur les hauteurs, et date du XVIème siècle. Ayant servi à repousser successivement les espagnols puis les anglais, elle fut occupée par les allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle se visite toute l’année et constitue un point de vue exceptionnel sur la baie et les environs.

Les plages de St Tropez et des environs

Plage la plus connue de St Tropez

La plage de la Bouillabaisse - la plage la plus connue dans St Tropez

Les amateurs de plage auront le choix entre une quinzaine de sites (avec Ramatuelle) mais les plus connues sont celles de la Bouillabaisse, des Graniers, des Canoubiers, des Salins et de la Moutte. Tout le long serpentent de petits sentiers très agréables.

Pampelonne en été

Pampelonne en été dans la zone proche de Tahiti

Les plages de Ramatuelle sont également à découvrir, elles sont les plus festives de la Côte d'Azur avec la célèbre plage de Pampelonne où les stars aiment se retrouver pendant l'été. Elle s'étend dans une magnifique baie avec plusieurs accès possibles (les parkings sont payants pendant la haute saison). En été, c'est sur la plage de Pampelonne qui faut se montrer en journée puis le soir on se dirige vers les discothèques de St-Tropez (15 minutes de voiture lorsque la circulation est normale mais en été c'est très difficile).

En guise de souvenirs, il vous faudra craquer pour les sandales « tropéziennes » adoptées depuis longtemps par tous les amateurs de mode.

Bon à savoir

En saison estivale et pendant les week-ends, il est très difficile d’accéder à St-Tropez en voiture surtout en venant de Grimaud. La route est systématiquement bouchée et il n’est rare de faire la queue pendant plusieurs heures. En venant de la Croix Valmer, le trafic est en général moins dense.

Pour éviter les bouchons, une solution est d’emprunter le bateau depuis Ste-Maxime où l’on trouve des navettes quotidiennes. Le gain en temps est énorme et l’économie peut être importante (pas de parking à payer à St Tropez et pas d’essence pour y venir).

Egalement à lire