Auray : du golfe du Morbihan à l’océan Atlantique

La commune d’Auray est une ville de caractère qui est située à 15 km du littoral, en fond de ria du Golfe du Morbihan, en Bretagne sud, encadrée par les villages de Crac’h, de Brech, de Pluneret ainsi que Plumergat, à 20 km à l'ouest de Vannes. Le Golfe du Morbihan séduit les touristes par sa grande diversité de paysages et d’activités maritimes que ce soit la pêche, les sports nautiques, les activités portuaires (plaisance) ainsi que ses magnifiques plages pour la baignade.

Belles maisons d'Auray en Bretagne autour du port

Belles maisons autour du port d'Auray

Dans la partie basse d'Auray serpente la rivière d’Auray où se trouve le petit port de Saint Goustan. C’est un aber qui se remplit et se vide parallèlement au rythme des marées mais,  avec 30 minutes de retard sur les horaires de la côte. Le port est situé au pied du centre-ville d’Auray. Le port a connu un essor grâce aux activités maritimes qui étaient importantes dans la région. C’était l’un des trois grands ports de Bretagne sud avec Hennebont et Quimperlé.

Port d'Auray en Bretagne dans le golfe du Morbihan

Le petite port d'Auray en plein centre-ville

En longeant les rives de la rivière, on arrive à un petit port authentique breton, « Le Bono » qui a connu, autrefois, une activité considérable avec ses 400 marins et plus d’une centaine de bateaux. Son port qui s’ouvre sur le golfe du Morbihan lui a permis de participer à la naissance  de l’ostréiculture, au début du 20e siècle. Cette petite commune du littoral possède un riche patrimoine, le tumulus et les tombelles de Kernours (tombes qui se caractérisent par un monticule de terre), et son vieux pont suspendu. Avant sa construction, les communications se faisaient par un bac manœuvré par un passeur moyennant un péage. Aujourd’hui, le vieux pont est interdit à la circulation mais, il offre un superbe point de vue sur le port et la rivière d’Auray, sur les nombreux voiliers ainsi que sur les anciens chantiers ostréicoles. L’un des bateaux, est le « Forban du Bono » (chaloupe de 13 m, figure emblématique de la pêche locale) qui est l’exacte reproduction d’un authentique Forban.

Ruelle de Locmariaquer dans le Morbihan

Une ruelle de Locmariaquer

Poursuivant la balade en suivant le littoral, on arrive à Locmariaquer et Saint-Philibert. A Locmariaquer les plages se trouvent d’un côté sur le golfe et de l’autre sur l’océan. Elles séduiront tous les amateurs de nature et de détente. Dans ce petit village, cinq plages sont à la disposition des touristes : la plage de la Falaise ou la Grande Plage qui est réputée pour la pêche à pied lors des grandes marées, la plage du Rolay, face à port Navalo, la pointe du Kerpenhir, avec une magnifique sur l’entrée du golfe, la plage Valy offrant une une splendide vue sur les îles du golfe, la plage du Toul Keun est accessible à partir de Kerere ou par le chemin côtier à partir de la Falaise et la plage Saint-Pierre pentue et sauvage est entourée d’une dune du même nom et du petit bois de la pointe d’El Hourel.

Plage de St Philibert en Bretagne à proximité du golfe du Morbihan

Plage côté Atlantique à St Philibert

Saint-Philibert est considéré comme le berceau de l’ostréiculture. Bien que sa situation littorale soit développée sur 15 km de rivages, Saint-Philibert ne s’est ouvert sur la mer qu’à partir du 19e siècle. La petite commune possède une plage (plage de Kernevest) très prisée par les familles. Elle est bordée d’un côté par une pinède et de l’autre par un centre nautique où l’on pratique la voile.

Egalement à lire