Séjour à Ajaccio : visite de la ville, du golfe, des plages et des Iles Sanguinaires

Lorsque l’on voit certaines photos des plages corses, difficile de croire que de tels paysages peuvent être français et encore moins qu’ils se trouvent à quelques heures de Marseille ou de Nice! Celle que l’on appelle communément l’Ile de beauté. Elle possède pourtant plus de 1000 km de côtes et ses plages n’ont rien à envier à certains coins du monde tant elles sont paradisiaques ! Parmi les endroits à ne pas rater lors d’un séjour en Corse, Ajaccio et les îles sanguinaires !

Se rendre à Ajaccio

Carte d'Ajaccio

Il est plus simple d’avoir un véhicule en Corse, alors si vous ne venez pas avec le vôtre, assurez-vous d’en réserver un avant votre arrivée, surtout en période estivale ! Pour venir, le plus économique reste le bateau, même si le voyage peut être un peu long, essayez de réserver un bateau rapide. Le lever du soleil sur l’île devrait toutefois rapidement vous faire oublier ce désagrément !

Visite d’Ajaccio – les lieux incontournables

Plage de Saint François à Ajaccio avec la citadelle

St François: une plage de sable en contrebas de la Citadelle

Ajaccio est une ville liée à Napoléon Bonaparte, de nombreux monuments témoignent de son passage. Vous pouvez par exemple visiter la maison dans laquelle il naquit en 1769. 

Port Tino Rossi d'Ajaccio

Le port Tino Rossi au niveau de la vieille ville d'Ajaccio

Vue sur le port d'Ajaccio depuis le quai de la Citadelle

Le port depuis le quai de la Citadelle

On peut commencer la visite par le petit port Tino Rossi où l’on peut voir quelques pointus. C’est le point de départ des bateaux pour découvrir le golfe de Porto ou les falaises de Bonifacio. Tout au long on trouve des terrasses de cafés. Puis on peut poursuivre par la rue Fesch, qui démarre de la place du Maréchal Foch sur laquelle il faudra revenir flâner le soir, lorsque les exposants l’envahissent. C’est la rue commerçante de la ville, prenez le temps d’y déambuler et arrêtez-vous le temps d’admirer la Chapelle Impériale et le palais Fesch, qui cache un musée.

Marché d'Ajaccio

Marché sur la place Foch d'Ajaccio à côté du port Tino Rossi

Au bout de la rue, le cours Napoléon constitue les Champs-Élysées locaux et la Place du Général de Gaulle surplombe la mer et le casino. Du côté des plages à Ajaccio, vous aurez un large choix, on en dénombre une trentaine ! La plage Saint François, en contrebas, et à proximité du Casino, est bordée par une jolie promenade et par la citadelle (ne se visite pas). Choisissez la plage de Santa Lina si vous venez en famille, les plus jeunes y ont pied assez loin et elle est surveillée pendant l’été.

Plage de Santa Lina à Ajaccio en hiver

L'extrémité de la plage de Santa Lina avec sa paillote (photo prise en hiver)

Les plages du petit et du grand Capo sont sauvages et superbes, protégées par les dunes et en arrière-plan la montagne, elles vous charmeront sans mal.

Le Grand Capo à Ajaccio

La plage du Grand Capo, un environnement sauvage mais une mer souvent agitée

Si vous êtes en Corse le 15 août, vous pourrez assister aux nombreuses manifestations (concerts, feux d’artifices…) données en l’honneur de l’anniversaire de Napoléon et en profiter pour visiter le musée qui lui est consacré rue Saint-Charles. Autre musée à découvrir, celui de Fesch qui rend hommage aux beaux-arts notamment aux peintures italiennes ; c’est la que vous trouverez la collection la plus complète du pays après celle du Louvre.

Les plus belles plages autour d’Ajaccio

Plage privée sur la route des Iles Sanguinaires: plage de Marinella

 

Mare e Sole: une magnifique plage dans le golfe d'Ajaccio

Mare e Sole: une magnifique plage au sud d'Ajaccio

La plus belle plage d’après les locaux se situe à une trentaine de kilomètres d’Ajaccio, il s’agit de Mare Sole mais il existe aussi de petits paradis le long de la route des Iles Sanguinaires, comme la plage de Marinella et la vue jusqu’au Capo di Muro à l’extrémité du Golfe d’Ajaccio. C’est là que vous retrouverez l’archipel des Sanguinaires. Situées à l’entrée du golfe d’Ajaccio, ces îles sont un refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux et possèdent une flore rare. Vous pouvez les rejoindre par navette depuis le port Tino Rossi d’Ajaccio, dans ce cas, scrutez bien les flots, il n’est pas rare de voir des dauphins sur le chemin !

Plage principale de Porticcio

Plage dans le centre de Porticcio dans le prolongement de la plage du Ricanto d'Ajaccio

On trouve également de très belles plages à Porticcio, facilement accessible en bateau par le port d'Ajaccio.

Les Iles Sanguinaires à Ajaccio

Sinon, un petit train ou la voiture vous mèneront à la pointe de la presqu’ile de la Parata. Ces 4 îles de granite offrent un spectacle inoubliable, surtout au moment du coucher du soleil qui vient rougir la roche, d’où leur nom. Cà et là, au bout des îlots, vous pourrez encore admirer des restes de tours génoises (à la pointe de la Parata par exemple) parfois remplacées par un phare mais qui semblent continuer à surveiller les alentours… Il existe de nombreux circuits pour les amateurs de marche le long du littoral. Le site est classé et il est possible de se prélasser sur une de ses plages ou encore de faire de la plongée…

Ajaccio et les Iles Sanguinaires constituent une étape indispensable lors d’un voyage en Corse !

A découvrir autour d’Ajaccio

Tout autour d’Ajaccio, vous avez aussi l’embarras du choix. Vous pouvez par exemple vous rendre au Château de la Punta qui offre une vue superbe depuis la route. Bâti en 1564, son histoire légendaire passionne tous les visiteurs ! Il ne se visite pas mais ces défenseurs ont imaginé une chronologie qui revient sur les évènements marquants qu’il a subit. La promenade pour y arriver et superbe et en descendant vers le village d’Alata (qui mérite aussi une pause pour le point de vue exceptionnel qu’il a à offrir), vous pourrez vous arrêter près de l’ancienne maison de campagne des Bonaparte, les Milelli, dont le jardin est planté d’oliviers centenaires.

Prenez le temps de découvrir l’intérieur de l’île, surtout la région de la Castagniccia et le marché du col d’Arcarotta en été. Le village de Vizzavona se trouve sur le célèbre GR20, bien connu des randonneurs et celui de Corte est inratable !

Les plus jeunes apprécieront un passage par le parc de Capulatta, une réserve pour les tortues en Corse (plus de 170 espèces recensées) que l’on peut observer en toute liberté principalement d’avril à octobre.

On peut également se rendre dans le golfe de Sagone (au nord d'Ajaccio) moins touristique que le golfe d'Ajaccio avec des stations peu connues. On peut également poursuivre vers Porto pour découvrir les Calanques par la route touristique (très sympatique, complète très bien à notre sens le tour de bateau).

Egalement à lire